Les meilleures pratiques écologiques pour un site web

Une fois n’est pas coutume, nous commencerons l’article de notre blog d’actualités webmarketing par une question. Savez-vous combien de tonnes de CO2 émet le web chaque jour ? 1 160 000 tonnes ! Il est évident qu’avec un chiffre pareil il devient urgent de repenser le web dans son ensemble et les sites Internet en particulier. 

Un site web par exemple produit  4,61 grammes de CO2 à chaque page consultée ! Tout développeur web et créateur de site a un rôle à jouer. Nous en sommes convaincus au sein de l’Agence GW. C’est pourquoi nous vous dévoilons les meilleures pratiques en matière d’écologie web ci-dessous.

Favoriser un design minimaliste

Comme en construction physique d’un bâtiment, en architecture web, pour qu’un projet écologique le minimalisme prévaut. Au sein de l’Agence GW nous réalisons des sites épurés en intégrant uniquement des éléments essentiels sur une page. Ainsi les émissions de CO2 seront réduites pour votre site web. 

Pour alléger le webdesign d’un site nous travaillons également les éléments suivants :

  • Les éléments graphiques sont allégés, nous ne multiplions pas les encarts et privilégions les icônes aux images, lorsque c’est possible.
  • Les images sont réduites autant que possible : nous travaillons sur la taille et la résolution de celles-ci. 
  • Nous intégrons le bouton d’accueil au logo de votre site web afin de ne pas alourdir votre site avec un lien ou visuel spécifique pour retourner sur la homepage.

À lire également : Comment construire une boutique e-commerce e-coresponsable ?

Recyclez vos contenus

Des photos ou des vidéos peuvent être recyclées afin qu’elles ne soient pas différentes sur chaque page. Nous utilisons des filtres via le CSS pour les modifier légèrement et éviter le côté répétitif des publications.

Attention, vl’à la police !

Plus vous avez de typographies différentes, plus les données téléchargées sont lourdes et polluantes pour votre site web. Nous conseillons par conséquent d’utiliser deux polices maximum : une pour vos titres et une autre pour vos textes afin de ne pas trop alourdir vos pages. 

À lire également : L’écologie digitale

Éviter d’utiliser trop de plugins 

Le savez-vous : un site web sans plugins se charge en moyenne en 0,6 secondes. Ce chiffre augmente forcément lorsque vous installez des extensions et, plus de temps de chargement augmente, plus de CO2 est émis.

Nous vous conseillons d’utiliser un minimum de plugins. Nos développeurs web réalisent pour vous les extensions que vous souhaitez : en plus de rendre le site écologique, cette méthode réduit considérablement le temps de chargement et diminue également les risques de piratages.

À lire également : Slow Content

User de vidéos avec parcimonie 

Bien que la vidéo à souvent un fort impact sur les internautes d’un site, ce format est très lourd pour un site. Nous vous conseillons par conséquent d’en utiliser avec parcimonie. Nous vous conseillons de réduire la qualité et le format de vos vidéos et ne proposez pas uniquement des vidéos en HD (Haute Définition).  Aussi, pensez à désactiver l’autoplay. En plus de ternir l’expérience utilisateur, cette fonction consomme des données de façon fortement inutile.

Limiter le nombre de couleurs

Lorsqu’ils affichent des couleurs sur un site web, les écrans d’ordinateur sont énergivores. Lorsqu’elles sont en nombres et qu’elles sont sombres, les couleurs sont très mangeuses d’énergie. À l’instar des polices, utilisez uniquement deux couleurs principales sur votre site. Et nous vous conseillons d’utiliser des coloris clairs ! Vous souhaitez limiter l’impact de votre site web sur l’environnement ? Faîtes appel aux services web de l’Agence GW spécialisée dans la création de site responsable !